L'Archéosite

Newsletter

Restez informé de nos prochaines activités et évènements. Inscrivez vous à notre newsletter et rejoignez les 3712 déjà inscrits :

Suivez-nous

Accueil > L'Archéosite > Reconstitutions > Habitat du premier Age du Fer

Habitat du premier Age du Fer

A l’Age du Fer, dernière étape de la préhistoire avant la conquête romaine, se succèdent deux périodes : le Hallstatt (de 700 à 450 av. J.-C.) et la Tène (de 450 av. J.-C. à la conquête romaine). La première période se caractérise par l’arrivée de petits groupes de conquérants venus de l’Est et d’Europe centrale, l’apparition d’une aristocratie guerrière et mercantile et l’intensification des échanges notamment avec le Nord de l’Italie et la Grèce.

Une hiérarchisation de la société s’observe par les riches offrandes accompagnant les cendres des défunts. Vers 450 av. J.-C., d’autres groupes d’origine celtique surgissent. Des traces d’habitation ont été retrouvées notamment à Blicquy et à Ellignies-Sainte-Anne ainsi que des tombes plates et de riches tombes à char.
Durant la période de la Tène apparaissent également des pièces de monnaie en or, en électrum (alliage naturel d’or et d’argent) ou en potin (alliage de cuivre et de plomb).

Copie d’un habitat fouillé au lieu-dit « Font Pernant » à Compiègne (France), la maison du premier Age du Fer (450 av. J.-C.), dont les murs est en torchis et le toit recouvert de roseaux, présente un plan rectangulaire.
Un certain nombre de perfectionnements sont dus à l’apparition de l’outillage en fer : la porte d’entrée est désormais munie d’une serrure et une araire équipée d’un soc en fer est visible à proximité de la maison.
Le travail du bois s’est également affiné. Cette particularité se remarque dans l’aménagement intérieur de part la finesse et la multiplication du mobilier (tables, bancs, escalier…).
Un métier à tisser vertical permet de fabriquer des étoffes aux motifs variés. Les céramiques au colombin varient tant dans leurs formes que dans leurs décors. Ainsi apparaît une céramique beaucoup plus fine ; la « Terra Negra » ainsi que des poteries à décors peints en blanc et rouge.

A la fin du IIe siècle av. J.-C., des groupes celtes d’origine germanique venus de la vallée du Rhin s’établissent dans le Nord de la Gaule et forment un état centralisé et hiérarchisé. Nos régions font dès lors partie de la « Civitas Nerviorum ».
L’artisanat et la métallurgie se développent et s’accompagnent d’une intensification des échanges et du commerce facilité par la mise en place d’itinéraires routiers et la généralisation des monnaies en potin.
Retour

Sondages



Consulter tous les sondages