L'Archéosite

Newsletter

Restez informé de nos prochaines activités et évènements. Inscrivez vous à notre newsletter et rejoignez les 3712 déjà inscrits :

Suivez-nous

Accueil > L'Archéosite > Reconstitutions > Deuxième maison Gauloise (second Age du Fer)

Deuxième maison Gauloise (second Age du Fer)

La deuxième maison gauloise (Ier siècle avant J.-C.) est de plan rectangulaire. Tout comme au Néolithique et à l’Age du Bronze, ses murs sont réalisés en torchis, un mélange de terre, d’eau et de paille hachée. Ce torchis est plaqué sur un clayonnage en bois, c’est-à-dire une structure faite de poteaux plantés verticalement entre lesquels sont entrelacées des branches souples. Le toit, à deux pans, est couvert de chaume et de roseaux.

Un plafond, constitué de branchages sur lesquels on a posé des feuilles séchées, permet de mieux conserver la chaleur. Il confère à la pièce une atmosphère plus intime.
Les couchettes surélevées peuvent être complètement fermées par des peaux de mouton ou des pans de tissu. Cela permet également de protéger les couches du froid.

A l’extérieur, se trouvent un grenier à grain, une cave et un fumoir.
Le grenier a été construit sur pilotis de façon à assurer la circulation de l’air et à préserver les réserves de l’humidité. Celui-ci est couvert de bardeaux en bois, c’est-à-dire des petites plaques pouvant être découpées dans diverses formes.

La cave, de plan rectangulaire, a été creusée dans le sol sur une profondeur d’un mètre. Ses parois sont retenues par un clayonnage. Un toit, à deux pans, couvert de chaume a été posé à même le sol.
Quant au fumoir, il permet de conserver et d’aromatiser les aliments en exposant les denrées à la fumée.
Retour

Sondages



Consulter tous les sondages