L'Archéosite

Newsletter

Restez informé de nos prochaines activités et évènements. Inscrivez vous à notre newsletter et rejoignez les 3712 déjà inscrits :

Suivez-nous

Accueil > L'Archéosite > Reconstitutions > Nécropole gallo-romaine

Nécropole gallo-romaine

Durant l’époque romaine, les nécropoles parsèment les campagnes. Le cimetière situé au lieu dit du « Camp romain » à Blicquy a livré plus de 500 tombes.
Les monuments étaient habituellement dotés d’une épitaphe gravée. Parfois, une apostrophe est également destinée aux passants. Les monuments plus riches comportaient des scènes sculptées présentant le défunt seul ou accompagné de sa famille, auxquelles pouvait être ajoutées des scènes représentatives du métier que le défunt exerçait. Pour toutes ces raisons, les monuments funéraires forment des documents historiques particulièrement importants pour la compréhension de cette civilisation, offrant des témoignages documentaires inestimables par la qualité et la richesse des hauts et bas reliefs qu’ils nous livrent. Ils permettront d’aborder de nombreux thèmes de visite : les coutumes funéraires, les croyances et la mythologie, l’habillement et la coiffure, les concepts familiaux romains et les statuts juridiques, le mobilier, l’architecture, l’artisanat, l’agriculture, etc.

Peu de nécropoles funéraires gallo-romaines demeurent intactes. Dans la plupart des cas, l’élément signalétique extérieur a complètement disparu (pillages ou destruction). C’est pourquoi la nécropole réalisée en 2002 à Aubechies, se compose de 16 monuments funéraires reconstitués d’après divers originaux conservés aux musées archéologiques d’Arlon, Trèves, Mayen et Strasbourg.

Cette reconstitution s’intègre dans un nouveau circuit de visite comprenant également la nouvelle villa et le temple (fanum).
Retour

Sondages



Consulter tous les sondages